Livraison gratuite sur les commandes de + 95$ (avant taxes). Les commandes sont traitées sous 3 à 5 jours ouvrables.

Voici notre tout nouveau Chocolat chaud à l’érable

Nous avons élaboré un judicieux mélange de sucre d’érable local et biologique de la coopérative de producteurs de sirop d’érable Citadelle du Québec, et de sucre et de cacao équitables et biologiques de nos coopératives de producteurs-paysans, pour créer un chocolat chaud bien de chez nous. Nous espérons que vous aimerez autant que nous ce savoureux mélange résultant de la collaboration entre coopératives !

Depuis 1925, les membres-producteurs de la coopérative de producteurs de sirop d’érable Citadelle ont ouvert la voie au développement et à l’innovation de cette industrie au Québec. Formée à l’origine pour contrer les prix artificiellement bas et les pratiques d’affaires abusives des puissants intérêts commerciaux, la coopérative a réussi à briser le monopole des acheteurs et à mettre en place des structures pour recueillir, entreposer et commercialiser le sirop d’érable. Au cours des 90 dernières années, la coopérative a créé de la valeur pour ses membres en construisant des installations d’entreposage et de transformation et en mettant au point de nouveaux produits. Citadelle a été la première organisation à confectionner du beurre d’érable (1932), du concentré d’érable (1935) et de la tire d’érable (2003).

Les prochaines histoires sont presque du déjà-vu ! En 1975, un groupe de travailleurs communautaires du district d’Arroyos y Esteros du Paraguay a consenti des prêts modestes et mis en place des programmes de soutien pour les producteurs-paysans marginalisés cultivant la canne à sucre qui étaient aux prises avec des prix maintenus artificiellement bas et des pratiques d’affaires déraisonnables de la part d’intérêts commerciaux influents. En 1992, les producteurs déclenchèrent une grève et cessèrent d’acheminer leur canne à sucre au moulin du secteur. Ils ont dû affronter la famine et les représailles, mais ultimement, ils ont réussi à faire augmenter les prix. Prenant conscience du pouvoir de la collaboration, la coopérative a demandé la certification équitable en 1995, s’est rapproprié le contrôle de la canne à sucre et de son exportation en 2003, et a construit une usine de transformation en 2013. Depuis 24 ans, la coopérative assure l’avancement de ses membres en contribuant à l’essor des produits équitables et biologiques, en fournissant une aide technique afin d’accroitre les rendements, et en prenant le contrôle de la transformation, de l’entreposage et de l’exportation du sucre. La coopérative Manduvirá dispose du premier moulin à sucre exploité par des producteurs-paysans au Paraguay.

En 2002, les producteurs-paysans de cacao de la région de Yamasa en République dominicaine ont fondé la coopérative FUNDOPO pour centraliser la collecte des fèves de cacao et leur livraison à l’organisme équitable Yacao de Medina, San Cristóbal. La qualité des fèves conjuguée aux services de culture et d’entreposage offerts par Yacao s’est avérée une combinaison gagnante puisqu’en 2006, le nombre de membres de la coopérative FUNDOPO avait doublé, rassemblant plus de 1 500 producteurs et leurs familles. En 2006, ces deux organisations ont inauguré une école primaire à Lechería, Medina, et ont ouvert une pépinière pour cultiver des cacaoyers de qualité supérieure aux fins de greffage pour le compte des membres. Trois ans plus tard, les deux organismes perfectionnaient le processus de fermentation des fèves de cacao en implantant le traitement des gros sacs.

C’est un grand honneur pour nous tous à La Siembra d’avoir la chance de travailler avec ces trois coopératives de producteurs innovantes et axées sur la qualité. La seule chose qui peut surpasser les réalisations de ces groupes est peut-être l’incroyable saveur qui résulte de la fusion des merveilleux ingrédients qui se retrouvent dans le nouveau mélange pour chocolat chaud à l’érable de Camino. À votre santé !

Les producteurs-membres de la coopérative Manduvirá discutent de techniques de culture biologiques plus efficaces. Photo : Manduvirá.
Marie-Pier Béliveau est l’une des 9 000 membres de la coopérative de producteurs Citadelle. Photo : Citadelle.
Efrain et Dominica, membres de la coopérative FUNDOPO, ainsi que leurs enfants accueillent Josiane et Isabel, membres-travailleuses de la coopérative La Siembra, sur leur ferme à San Cristóbal, en République dominicaine. Photo : La Siembra.

 

 

 

Nouvelles récentes