Livraison gratuite sur les commandes de + 95$ (avant taxes). Les commandes sont traitées sous 3 à 5 jours ouvrables.

Comment déguster le chocolat Camino

Croquer dans un morceau de chocolat. Une action simple, que nous avons tous et toutes déjà effectuée. Que ce soit après une journée de travail bien chargée, pour apporter une note sucrée à notre lunch, ou même avant d’aller dormir, ce petit geste réconfortant fait partie de notre quotidien.

Aujourd’hui, nous vous proposons une belle expérience, un véritable moment de partage avec vos ami-e-s! En effet, faisons place à une séance de dégustation de chocolats! Mais comment devez-vous savourer votre carré favori? De la manière que nous le souhaitons, nous répondrez-vous! Certes! Mais certaines techniques semblent maximiser le plaisir gustatif.

Voici nos conseils pour une dégustation de chocolat réussie.

Liste du matériel à rassembler

Préparation avant la dégustation

1. Casser les tablettes de chocolat Camino. Sans retirer la pellicule compostable argentée, et avec vos mains, commencez par casser les rangées et ensuite chaque carré individuellement en suivant les rainures de la tablette qui sont palpables du bout des doigts. Vous devriez donc vous retrouver avec 24 carrés par tablette. Déposez ces derniers sur votre assiette ou dans votre bol.

2. Distribuez une serviette par personne.

3. Avant de commencer votre dégustation, rappeler à tout le monde une règle primordiale: il n’y a ni bonnes ni mauvaises réponses. En effet chacun a ses préférences en matière de gout, d’ailleurs même vos propres souvenirs liés de près ou de loin à la nourriture vont avoir un impact sur ce que vous allez déguster. Gouter et apprécier le chocolat, et la nourriture en général, est une expérience multi sensorielle!

Alors, c’est parti!

Une dégustation en quatre étapes

  1. Admirez votre chocolat. Regardez bien, le chocolat devrait avoir un aspect brillant, signe qu’il a été correctement tempéré.
  2. Écoutez votre chocolat. Oui, oui, portez le morceau à votre oreille et cassez-le en deux. Un chocolat bien fait devrait produire un petit claquement net lorsque vous le cassez.
  3. Sentez votre chocolat. Rien de plus simple, amenez-le près de votre nez et faites de petites inspirations tout en pensant aux arômes que vous percevez. Fruité? Noix? Boisé? Faites place à votre odorat!
  4. Goutez votre chocolat! Bien évidemment, il s’agit de la partie la plus agréable, celle que vous attendiez toutes et tous. Placez un petit morceau de chocolat dans votre bouche et laissez-le fondre entre votre langue et votre palais pendant quelques instants. Mâchez-le ensuite brièvement, avant de le faire circuler dans votre bouche. Pause! Concentrez-vous… À quoi cela vous fait-il penser? Le gout change-t-il lors de la dégustation? Que pensez-vous de la texture? Prenez votre temps, et posez-vous toutes les questions qui vous passent par la tête. Vous pouvez également utiliser la roue des saveurs sur notre formulaire de dégustation pour vous aider à identifier les saveurs en bouche.
  5. Recommencez. Passez à une autre tablette et recommencez.

Quel ordre de tablettes choisir pour votre dégustation?

Bien que le choix des chocolats reste personnel, Camino recommande de commencer par celui avec le plus faible pourcentage de cacao, et de graduellement vous tourner vers des chocolats plus forts, tant en termes de teneur en cacao, qu’en termes de saveur, en laissant les saveurs les plus fortes pour la fin (menthe, piment, etc.). Par exemple vous pouvez commencer par un chocolat Au lait ou mi-noir (55%), puis un chocolat Noir (71%), puis un chocolat extra noir comme notre Nuit noire (92%), et terminer par un chocolat noir À la menthe (67%). En effet les saveurs fortes ont tendance à dominer les papilles et à y rester pendant quelque temps. Il vaut mieux aisin de les réserver pour la fin de l’activité.

Astuces et précisions

Décrire le gout d’une tablette de chocolat n’est pas une chose évidente à faire. Camino vous propose de vous concentrer sur les quatre saveurs de base pour commencer: le sucré, le salé, l’acidité ainsi que l’amertume. Le chocolat vous parait-il sucré de prime abord? Ressentez-vous une certaine acidité accompagnée par une salivation immédiate? Sentez-vous un certain équilibre des saveurs dans votre morceau de chocolat, ou bien l’amertume prend-elle le dessus lors de la dégustation? Également, n’hésitez pas à vous attarder sur la consistance de votre morceau de chocolat. Est-il particulièrement sec, granuleux ou bien fondant?
Hormis ces quatre saveurs de base que l’on détecte sur la langue, ce sont les arômes qui ont un rôle primordial dans la perception des saveurs d’une tablette de chocolat. Eh oui, on perçoit surtout les saveurs avec le nez! Vous pouvez d’ailleurs en faire l’expérience avec vos ami-e-s en leur demandant de pincer leur nez avant de leur servir un carré de chocolat noir au café ou à la menthe (sans leur relever la saveur bien sûr!).

Demandez-leur de placer le carré de chocolat dans leur bouche sans lâcher le nez, de le mâcher puis d’essayer d’identifier la saveur. Pas évident.

Finalement demandez-leur de relâcher leur nez et vous verrez leur réaction! Avec le nez débouché c’est beaucoup plus facile de gouter les saveurs.

Vous pourriez profiter de cette dégustation pour partager avec vos ami-e-s les raisons pour lesquelles vous soutenez le chocolat équitable et issu de l’agriculture biologique. Le chocolat est souvent un bon moyen de commencer des conversations très intéressantes et enrichissantes.

Vous souhaitez approfondir vos connaissances sur le chocolat?

Lisez notre article De la fève à la tablette pour en apprendre davantage sur la fabrication du chocolat!

Nouvelles récentes